5
Shares
Pinterest Google+

Même si je n’ai eu qu’un vague aperçu de l’Islande : 1 semaine en hiver… je suis tombée littéralement amoureuse de cette île… Vous aimez le calme, les Grands Espaces, la nature (parfois hostile!)? Nul doute que ce pays vous séduira. Dépaysement GARANTI à moins de 3h30 de vol de Paris.

Mais il ne faudrait pas que ce paradis soit dénaturé par les touristes en constante augmentation. Alors chut! N’en parlez à personne!

A peine de retour, des images encore plein la tête… et déjà, une furieuse envie d’y retourner… je vous ai concocté un premier petit article qui pourrait, je l’espère, vous aider dans la préparation de votre voyage…

islande-vik_2
FORMALITÉS

Vous êtes ressortissant d’un pays de l’UE ou de l’EEE voici la liste des documents acceptés, autre que le passeport, pour votre entrée en Islande. Pour les Français, il vous suffit donc de présenter une carte nationale d’identité ou un passeport, en cours de validité, pour un séjour de moins de 3 mois.

Pour les ressortissants d’un pays hors UE et EEE voici la liste des pays dispensés de visa pour un court séjour en Islande.

INFOS PRATIQUES

Décalage horaire : il y a 2 heures de décalage en moins en été (lorsqu’il est midi à Paris, il est 10h à Reykjavik). Et 1 heure en hiver.

Electricité : Inutile d’avoir un adaptateur, c’est du 220V.

Météo : Le temps en Islande est très changeant. Les prévisions météorologiques du site islandais ont été très fiables. Vous pouvez également y consulter la tendance pour les aurores boréales. Il peut pleuvoir, neiger, y avoir une tempête et faire un soleil radieux tout cela dans la même journée. Nous avons eu apparemment beaucoup de chance car durant notre semaine début février nous avons eu un temps splendide, bien plus qu’en France au même moment.

S’il devait y avoir une chose à souligner : ne surtout pas se fier aux températures indiquées. Quand il y a du vent (et il semblerait qu’il y en ait souvent, même en été) les températures ressenties sont très très inférieures. Je peux vous assurer que nos Mistral et Tramontane paraissent de légères brises à côté du vent islandais! Je n’avais jamais vu ça!

islande-glacier-tempete
Tempête de neige sur le glacier Vatnajökull

Éphéméride : pour savoir les heures de lever et coucher du soleil, vous pouvez consulter ce site. En été il fait quasiment jour tout le temps, l’hiver c’est le contraire!  Si vous partez en hiver, privilégiez le mois de février. C’est un bon mois pour voir des aurores boréales, et le soleil est visible au moins 8h.

Equipement : en hiver, vêtements chauds (doudoune, cagoule,gants, grosses chaussettes…). Des crampons amovibles peuvent s’avérer bien pratiques car ça glisse beaucoup! En été, les températures atteignent difficilement 20 degrés, prenez tout de même quelques T-Shirt manches courtes mais surtout un bon coupe vent! Été comme hiver de bonnes chaussures de randonnée étanches sont de rigueur!

Pour ceux qui ont des difficultés à dormir et qui voyagent de juin à début août : un cache-yeux (éventuellement un grand sac poubelle noir pour occulter les fenêtres) car il n’y a pas de volet – parfois pas de rideau – et que le soleil est quasiment constamment présent.

 

ON S’ENVOLE

Comptez environ 300 euros aller/retour en vol direct par personne.

En 2016, seules 3 compagnies proposent des vols directs pour l’Islande depuis la France. Cette destination devenant de plus en plus « à la mode » – et c’est bien dommage car on aimerait garder un tel joyau rien que pour soi! – il y a des chances pour que d’autres se rajoutent à la liste :

Vols au départ de Paris Charles de Gaulle tous les jours de la semaine.

 

Vols au départ de Paris Charles de Gaulle tous les jours de la semaine (sauf le samedi jusqu’au 14 mai 2016).
Vols au départ de Lyon les mercredis et samedis (vol retour les mêmes jours).
Vols au départ de Nice les jeudis et dimanches (vol retour les mêmes jours).

Attention, contrairement à la compagnie Icelandair, Wow Air est une compagnie low-cost. Vous aurez donc les bagages en soute à payer en sus (38 euros par bagage et par vol). Sachez également que si vous aimez voyager léger, avec juste une petite valise cabine, seul un bagage à main de moins de 5kg par personne est compris dans le prix du billet. Vous pourrez prendre un bagage à main jusqu’à 12kg à condition de débourser 31 euros par bagage et par vol.

 

Vols au départ de Paris Orly de mai à début novembre.

En mai, juin, septembre et octobre:
vols au départ de Paris Orly les lundis, mercredis, vendredis
vols au départ de Reykjavik les mardis, jeudis, samedis

En juillet et août :
vols au départ de Paris tous les jours sauf le week-end
vols au départ de Reykjavik tous les jours sauf les dimanches et lundis

Le billet Basic donne droit à un bagage à main de 10kg. Pour les bagages en soute il faudra payer un supplément.

La compagnie Easyjet propose des vols pour Reykjavik (Keflavik) au départ des aéroports de Londres Gatwick, Luton et Stansted. A vous de voir, si vous ne pouvez pas partir directement de Paris, Lyon ou Nice s’il est moins cher de transiter par Londres ou par Paris.

 

 COMMENT CIRCULER EN ISLANDE

LA LOCATION DE VÉHICULE

islande-voiture

Lorsque l’on prépare son voyage en Islande on se demande toujours s’il vaut mieux louer une voiture de tourisme ou un 4*4. Il faut savoir que le prix pour la location d’un 4*4 sera environ du simple au double.

Pour répondre à cette question j’aurais tendance à dire : tout dépend de la durée de votre voyage et de la saison à laquelle vous partez.

En hiver, je ne pense pas qu’un 4*4 soit franchement nécessaire. En effet, tout l’intérêt d’en louer un, est de pouvoir emprunter les routes F. Or en hiver, ces routes sont, soit difficilement accessibles même aux 4*4 de location (ou à vos risques et périls!!! – nous avons vu plusieurs touristes en 4*4 bloqués par la neige verglacée qui attendaient qu’on vienne à leur secours!), soit carrément fermées.

La route 1 en hiver ça donne parfois ça:

sur-la-route-islande

Mais le plus souvent : ça

champ-de-lave-islande

Une vraie patinoire! Heureusement les pneus neige de notre petite Chevrolet Sparck se sont montrés d’une remarquable efficacité!

route-iceland

En été, si vous souhaitez emprunter les routes F (pour aller au Landmanalaugar, au volcan Askja, au Lakagigar, etc)la location d’un 4*4 est obligatoire. En effet, les voitures de tourisme ne sont pas assurées sur routes F.

Par souci d’économie (car la location d’un 4*4 en juillet-août est très chère!) vous pouvez louer une petite voiture et aller en bus dans les lieux desservis par les routes F. Vous serez par contre tributaire des horaires du réseau.

Plusieurs courtiers vous aideront à trouver le meilleur tarif pour la location de votre véhicule : Rentalcars.comAutoescape compareront les prix des grandes chaînes (Hertz, sixt, Alamo…).

Mais c’est souvent nettement plus intéressant de passer avec les locaux : Guide to Iceland et CompareCarRentals.is sont des comparateurs d’agences locales.

Pour notre périple de 4 semaines en 4*4, en août 2016 nous avons obtenu le prix défiant toute concurrence de 1377 euros (même si cela peut paraître encore très cher, le prix est généralement situé entre 2400 et 3000 euros selon les loueurs). En réservant 15 mois à l’avance nous avons bénéficié du tarif hors juillet-août (nous avions fait nos recherches sur CompareCarRentals.is, qui nous a trouvé le meilleur tarif en passant avec Northern Lights Car rental).

 

LE BUS

La majorité du pays est couvert par un vaste réseau de bus. Attention, certaines lignes ne sont ouvertes que de mi-mai à mi-septembre.

Voici les principales compagnies :

Straeto
SBA-Nordurleid
Sterna
Reykjavik excursions

Chaque compagnie propose des forfaits (passport) qui sont financièrement plus intéressants. Ils s’achètent au terminal de Reykjavik ou dans les offices du tourisme.

 

LES VOLS INTÉRIEURS

Le pays possède un excellent réseau de vols intérieurs. Deux compagnies rallient les petits aéroports nationaux :

Air Iceland
Eagle Air

 

LE VÉLO

De plus en plus de courageux bravent le rude climat islandais pour faire leur périple à vélo. Pour ce faire, mieux vaut être entraîné et avoir des pièces de rechange!!! Possibilité de louer un vélo à Reykjavik.

 

L’AUTO-STOP

Faire de l’auto-stop est une option tout à fait envisageable en Islande, à condition de s’armer de patience et de rester sur, ou à proximité de la route circulaire ou des zones très touristiques (Golden Circle).

 

A la fin de la rédaction de cet article je suis tombée sur cette page du Lonely Planet disant bien mieux que moi et beaucoup plus en détails tout ce qu’il y a à savoir sur « comment circuler en Islande ».

 

LA MONNAIE – LE CHANGE

La monnaie officielle de l’Islande est la couronne islandaise (ISK). On peut cependant payer la plupart des hébergements en euros (faire la demande au préalable).

Il vous sera difficile de vous procurer des couronnes islandaises en France. En effet, très peu de bureaux de change en ont. Et sur internet, seul le site YesChange en propose, mais à un tarif pas forcément intéressant, auquel il faut rajouter 21 euros de frais de port et d’assurance si vous ne pouvez pas retirer vos devises à leur guichet.

Tout est payable en Carte Bancaire en Islande (Visa, Mastercard et parfois American Express). Mais avant votre départ, je vous conseille de vous renseigner sur les frais afférents aux achats faits à l’étranger. Idem pour les retraits.

La meilleur solution pour éviter les frais bancaires est, à mon sens, d’échanger vos euros dans une banque islandaise. Vous pouvez le faire dès votre arrivée à l’aéroport de Keflavik – voici les horaires. Je ne peux pas vous dire si le taux de change est aussi intéressant à l’aéroport que dans les banques en ville. Notre expérience : nous avons échangé nos euros à la banque de Vik. Le taux du jour était de 1 euro=142,… ISK. La banque nous les a rachetés au taux de 139 et des poussières. Yeschange proposait le même jour 1 euro pour 131,…ISK.

 

LES DÉPENSES

L’HÉBERGEMENT

L’hébergement en Islande est cher (voire très cher), en particulier en juillet et août – souvent le double par rapport au reste de l’année. Comptez en moyenne 100 euros la nuit pour 2 personnes pour une chambre privée avec draps et serviettes (parfois petit déjeuner).

Il y a relativement peu d’hôtels en dehors des « grandes » villes, mais des guesthouse proposant des chambres avec salle-de-bain privée ou à partager. Vous trouverez aussi des auberges de jeunesse, des refuges avec dortoirs, mais aussi des logements entiers (appartement ou maison). N’oubliez pas de consulter le site Airbnb, vous pourrez y trouver des hébergements avec un bien meilleur rapport qualité prix que sur les sites booking.com, hotels.com etc… Dans mon prochain article, je vous parlerai des lieux où nous sommes allés (localisation-prix-service…).

Attention, certains hébergements, dans les parcs nationaux notamment (Hveravelir, Landmanalaugar…), sont pris d’assaut en juillet et août et nécessitent une réservation près d’un an à l’avance.

Pour faire baisser considérablement le budget hébergement il faut envisager l’option camping. A condition de bien s’équiper! Une tente, certes imperméable, mais qui résiste au vent est absolument indispensable. Comptez 1800ISK (environ 12euros) par personne et par nuit dans les campings des parcs nationaux, moins en dehors. Il faudra parfois rajouter quelques euros pour prendre une douche, charger son appareil photo… Impossible de réserver votre emplacement, mais n’ayez crainte, il y a toujours de la place.
Certains campings proposent des cabines avec ou sans toilettes. Compter au moins 60euros (parfois bien plus)pour une nuit dans un bungalow sans toilettes. Réservation conseillée selon la période et l’endroit.

Le camping sauvage est toléré en Islande mais formellement interdit dans les zones protégées que sont les parcs nationaux. Veillez bien sûr à laisser l’endroit aussi impeccable que vous l’avez trouvé (pas de déchets, pas de feu de camp!).

En août nous allons tester toutes les sortes d’hébergement : hôtels, auberges de jeunesse, cabine, camping sauvage ou non… je ne manquerai pas de faire un retour sur notre expérience.

 

L’ESSENCE

La plupart des voitures de location roulent au SP95 (petrol). Le prix du litre d’essence en février 2016 était de 188ISK en moyenne, soit environ 1euro35.

La plupart des stations-service semblent être équipées d’automates. Il est donc difficile de régler autrement que par carte bancaire. Vous entrez votre carte, faites votre code, et indiquez le montant désiré. La pompe stoppera lorsqu’elle aura atteint cette somme. Si vous vous êtes trompé et que vous avez demandé un montant supérieur à vos besoins, aucune inquiétude! Seule la quantité de carburant délivrée sera facturée. Donc si vous voulez remplir complètement le réservoir, indiquez une somme bien plus importante pour ne pas être bloqué par la pompe.

Afin de réduire les frais bancaires liés au paiement par carte, il est possible d’acheter des cartes prépayées dans les stations NT1.

Attention avant d’envisager un long trajet regardez au préalable où sont situées les stations-service sur votre parcours. En Islande on peut rouler un long moment sans croiser personne, ni trouver de station!!!

 

L’ALIMENTATION

La restauration est souvent très chère en Islande. Il faut souvent compter entre 20 et 25 euros pour un plat sans boisson ni dessert! Ce qui reste presque abordable, c’est de manger à l’americaine : Les restos-grills proposent des burgers frites à un peu plus de 10 euros. Les hot-dogs sont très bon marché (400ISK – moins de 3euros). Je vous donnerai une bonne adresse sur Reykjavik dans mon prochain article.

Pensant que tout était hors de prix, nous avions ramené de France, pain de mie, soupes instantanées… Et finalement c’était une erreur. Le petit cochon rose de la chaîne BONUS (l’équivalent de ED, LIDL)vend de bons produits à petit prix.

bonus-iceland

Il y a un gros magasin Bonus à une dizaine de minutes de l’aéroport. Vous en trouverez aussi dans les grandes villes, mais comme il y en a peu de grandes villes, pensez à faire vos provisions.

Inutile de vous encombrer avec de gros packs d’eau. L’eau du robinet est excellente!

 

ACHATS VÊTEMENTS, SOUVENIRS

Vous ne pouvez pas repartir d’Islande sans avoir acheté un pull islandais ou une peluche macareux! Certains magasins sont Tax Free (c’est clairement indiqué partout dans le magasin). Cela veut dire que vous pouvez, en tant qu’étranger, vous faire rembourser la TVA (environ 15%). Il faut dépenser au moins 4000ISK dans le même magasin pour y prétendre et demander le formulaire à remplir et à présenter à l’aéroport. Soit le remboursement est immédiat et se fait en couronnes islandaises (ce qui peut être intéressant si vous souhaitez revenir en Islande), soit en euros mais en différé (les délais peuvent être très longs!)

 

LES ACTIVITÉS/MUSÉES

Une multitude d’activités est proposée selon les saisons. Excursion en bateau pour voir les baleines, pour naviguer sur le lagon de Jökulsarlon, balade à cheval, visite de caves de glace, randonnée sur les glaciers… et j’en passe. Mais comme toujours, c’est souvent très cher!

Mais il y a au moins 2 activités gratuites en Islande qui sauront à coup sûr vous satisfaire si vous n’avez pas les moyens de faire celles payantes : La randonnée dans des paysages incroyables… La baignade dans les « hot spots », (sources chaudes dont la plupart sont gratuites). Voici la carte détaillée des sources d’eau chaude de l’île. En cliquant sur les marqueurs vous aurez les coordonnées GPS et quelques détails (dont la température du hot spot!).

cave-de-glace

Il y a beaucoup de musées en Islande, du plus classique au plus insolite comme le musée du phallus à Reykjavik. Comptez en général entre 7 et 10euros.

L’entrée à la salle de concert Harpa à Reykjavik est gratuite. Le bâtiment moderne peut être, à lui seul, une curiosité. Un film sur l’Islande à 360°, d’une durée de 15 mn y est projeté (1500ISK-10euros).

reykjavik-harpa-islande
Harpa – Reykjavik

Vous avez des questions, des remarques, n’hésitez-pas à les laisser en commentaire.

Retrouvez d’autres articles sur l’Islande, par ici

Embarquement immédiat avec ma vidéo L’Islande vue du ciel en drone

 

12 Comments

  1. audrey
    28 février 2016 at 18 h 57 min — Répondre

    Comme d’habitude, l’article est clair, précis et concis. Et comme d’habitude, on a envie de se laisser tenter…
    Un grand merci pour nous permettre de nous évader.

    Audrey.

  2. kain
    29 février 2016 at 6 h 05 min — Répondre

    Cela donne envie de s’envoler! Merci c un très beau partage!

    • Anne-Lise
      29 février 2016 at 19 h 07 min — Répondre

      Merci pour ce gentil retour Sylvie…

  3. 29 février 2016 at 8 h 45 min — Répondre

    Plein de conseils passionnants, je note tout ça pour mon retour en Islande en août ! et j’ai hâte de lire les articles suivants, découvrir toutes tes photos, revivre avec toi ton périple hivernal à travers ce pays enchanteur… Bonne journée !

    • Anne-Lise
      29 février 2016 at 19 h 10 min — Répondre

      Merci pour tes compliments. En espérant que l’on puisse se rencontrer en Islande… qui sait? Au plaisir de te revoir sur Besoin d’Ailleurs ou moi sur Itinera Magica!

  4. 28 mars 2016 at 20 h 22 min — Répondre

    Super article informatif ! Et les quelques photos qui l’illustrent sont superbes et choisis avec soins… J’ai hâte d’en voir plus!

  5. Anne-Lise
    28 mars 2016 at 20 h 42 min — Répondre

    Merci Marion. Mon second article sur l’Islande, avec plus de photos ne saurait tarder! Au plaisir de vous revoir sur Besoin d’Ailleurs…

  6. 29 mars 2016 at 21 h 00 min — Répondre

    Très bel article qui donne envie de partir demain matin, perso j’adore ces routes sans embouteillages et sans trop de monde partout. Tout a l’air si calme et reposant, c’est en tout cas un très beau partage. Bravo et Merci.

  7. Anne-Lise
    29 mars 2016 at 21 h 18 min — Répondre

    Merci Sylvain! C’est en effet un pays calme et reposant, dont je suis littéralement tombée amoureuse! A très bientôt sur Besoin d’Ailleurs pour un nouvel article…

  8. Helen
    4 juin 2016 at 21 h 54 min — Répondre

    This post has resolved our problem,thanks very much and hope you will write more good articles.

    • Anne-Lise
      9 juin 2016 at 18 h 46 min — Répondre

      You’re welcome Helen. Thank you so much.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *